Écouter. Comprendre. AGIR

À l'agenda

« Revenir à l'archive de l'agenda

11 janvier 2019

Semaine de prévention du suicide 2019


 

La Semaine de prévention du suicide 2019 aura pour thème «Parler du suicide sauve des vies». Cette 29e édition met l'accent sur un élément fondamental de la prévention, soit la prise de parole. Pour réduire le taux de suicide, il importe d'ouvrir le dialogue sur le sujet, tant sur le plan individuel que collectif. Puisque de plus en plus de Québécois se sentent concernés par le suicide et désirent contribuer à la prévention, et que la problématique est très présente dans les médias, les œuvres de fiction et les réseaux sociaux, il est nécessaire de répondre aux questionnements et de guider les nombreuses personnes qui souhaitent parler du sujet.

Que l'on souhaite exprimer sa détresse et trouver du réconfort, que l'on veuille demander à un proche qui ne va pas bien si on peut l'aider et s'il pense au suicide ou que l'on désire sensibiliser sa communauté, il existe des mots pour en parler de manière préventive et sécuritaire. Il existe aussi des façons de développer une écoute attentive. Les bénéfices à cette prise de parole sont nombreux; elle permet notamment de renforcer le filet social.

Plusieurs activités sont prévues :

Dimanche 3 février : Aucune activité

Lundi 4 février: 

Muraille des raisons de vivre: Activité de prévention positive où les étudiants du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue du campus de Rouyn-Noranda pourront réaliser une œuvre collective avec de la peinture à doigts et participer à un jeu de vrai ou faux sur les mythes et réalités entourant le suicide. L’activité se termine par une séance d’épinglage avec les épingles «T’es important pour moi». Le tout se déroulera pendant le dîner entre 11:30 et 13:30 dans un salon spécialement aménagé sous le thème «Comme au chalet».

Mardi le 5 février: 

Mercredi  le 6 février:

Muraille des raisons de vivre: Activité de prévention positive où les étudiants de l'UQAT du campus de Rouyn-Noranda pourront réaliser une œuvre collective avec de la peinture à doigts et participer à un jeu de vrai ou faux sur les mythes et réalités entourant le suicide. L’activité se termine par une séance d’épinglage avec les épingles «T’es important pour moi». Le tout se déroulera pendant le dîner entre 11:30 et 13:30 au bloc de cuivre, près du poste du gardiens de sécurité.

Ciné-conférence SANS TOI: Activité de sensibilisation à la prévention du suicide et de promotion de la santé mentale. Les portes de la salle Grande rivière du Best Western Plus Hôtel Albert s'ouvriront à 18h30 afin de vous accueillir dans une ambiance chaleureuse et décontractée. L'équipe du CPSRN vous présentera ensuite la conférencière et réalisatrice du documentaire Sans Toi ainsi que l'animatrice et intervenante en prévention du suicide Audrey Simard afin qu'elles puissent vous parler de leur parcours. Nous poursuivrons avec la projection du documentaire Sans Toi aux alentour de 19h00 et une discussion de groupe s'en suivra. L'entrée est gratuite et des breuvages et collations vous seront servis sur place. Les places sont limitées, alors pour vous inscrire simplement nous joindre! 

Note importante: Le sujet, bien que traité avec délicatesse, est sensible. Il s'adresse à un public avisé de plus de 18 ans. Le visionnement est également déconseillé aux personnes récemment endeuillées par suicide et s'adresse à un public restreint.

Jeudi le 7 février: 

Vendredi le 8 février: 

Samedi le 9 février: Aucune activité

 

«Parler du suicide sauve des vies» n'est pas juste un slogan... C'est une réalité! Soyez un défendeur de la vie et osez parler du suicide ouvertement pour briser les tabous! Pour en savoir davantage sur la façon appropriée de parler du suicide, nous vous invitons à consulter le site web: www.commentparlerdusuicide.com Vous aurez des pistes sur la façon dont vous pouvez en parler ouvertement avec vos proches, vos amis, vos enfants. Sur la façons dont vous pouvez aborder le sujet avec une personne qui vous inquiète ou encore pour en p

© 2019 Centre de prévention du suicide de Rouyn-Noranda.